Prenez une raquette essayez vous-même

Prenons l’exemple d’un coup exécuté avec une prise de raquette « marteau » (neutre).
prenez une raquette essayez vous meme

  • sélectionnez la prise « marteau » ;
  • placez vos appuis en ligne (parallèles à la cible) ;
  • revenez de face, comme pour frapper la balle au niveau de votre pied avant. Vous pouvez observer que :
    • plus vous revenez de face (autrement dit plus vos appuis s’ouvrent) pour avancer votre plan de frappe ;
    • plus votre tamis s’ouvre en allant vers l’impact et donc ;
    • plus il s’oriente vers le haut au moment de l’impact.

 

Un plan de frappe avancé ouvre le tamis à l’impact

Vous pouvez constater que vos appuis ont donc modifié l’inclinaison du tamis par l’intermédiaire des différents segments de vos chaînes musculaires.
Dans cette situation, avec une telle ouverture du tamis, il est certain qu’en cas de frappe votre balle montera avec peu de rotation.
Ceci explique que si vous souhaitez frapper de face (condition incontournable si vous manquez de temps pour effectuer votre prise d’élan) vous devrez avoir, au préalable sélectionné la prise fermée afin d’obtenir, au point d’impact, un tamis perpendiculaire au sol ; au risque de voir votre balle monter.
Souvenez-vous de l’expérience des scientifiques sur une balle rebondissant sur la ligne de fond de court :
« 1° (degré) d’ouverture allonge le rebond de 2 mètres ».

D’où l’importance de faire en sorte qu’au moment de l’impact le tamis soit le plus naturellement possible perpendiculaire au sol.
Nous verrons comment dans : JOUEURS => « Problèmes et solutions ».