Les prises de raquette

Ce que démontrent les scientifiques

Des scientifiques spécialisés dans la biomécanique ont démontré grâce à des caméras ultra rapides :

  • que tous les segments de la chaîne musculaire en mouvement sont indissociables et interdépendants les uns des autres, des pieds à la raquette, à savoir  :
         – les appuis au sol (les pieds, 1er maillon de la chaîne) les jambes, les cuisses, les hanches, le tronc, les épaules, le bras, l’avant bras, le poignet (dernier maillon, le plus important) et la raquette.

*Modifiez un seul de ces éléments et votre coup sera différent.
*Oubliez un seul de ces éléments et votre cordage imprimera une trajectoire sortante ou dans le filet.

Ces paramètres démontrent l’importance de l’inclinaison du tamis au moment de l’impact influencée forcément par le choix de la prise.

De la prise marteau à la prise fermée de coup droit de droitier

Ici le joueur est en position d’attention (d’attente) en prise « marteau ».
Durant son saut d’allègement/reprise d’appuis, il va sélectionner sa prise de coup droit

prise marteau

Il change de prise pour passer en prise fermée de coup droit.
Comment ?

Simultanément, avec sa main libre (la gauche) il fait tourner le manche pendant que sa main droite positionne son éminence hypothénar sur le méplat côté droit du manche.

« Cliquer sur l’image pour l’agrandir »
plat coté droit

 

 

A noter que sur un rebond de balle inattendu (exemple très bas) les joueurs habitués à changer de prise finissent par ajuster celle-ci inconsciemment, soit durant ou en fin de prise d’élan (préparation).

Il existe plusieurs méthodes pour repérer sa prise :

  • la base de l’index ;
  • le « V » formé entre le pouce et l’index ;
  • un adhésif sur le manche pour repère…

L’essentiel est que votre manche ne tourne pas dans la main après avoir sélectionné la bonne prise.

L’avantage de l’utilisation de l’éminence hypothénar est une méthode kinesthésique qui permet de bien ressentir le côté du manche (la facette)
dans sa main, assurant ainsi la bonne prise.

La prise « marteau »

Ici le joueur est en prise « marteau »(neutre)

prise marteau 1

C’est une prise abandonnée par les bons joueurs et joueuses et par les champions du circuit international.

Les joueurs qui exécutent leurs coups avec cette prise positionnent l’éminence hypothénar sur le méplat supérieur du manche.

« Cliquer sur l’image pour l’agrandir »

differentes facettes

« Cliquer sur l’image pour l’agrandir »

leminence hypothenar

 

La prise modifie le geste.

Biomécaniquement cette prise « marteau » limite le relâchement du poignet et de l’avant bras entraînant une certaine raideur et un trajet de raquette plutôt horizontal.

La prise « marteau » rend difficile la préparation convexe, permettant la fameuse boucle de liaison, boucle, qui favorise la bonne accélération de la raquette.
La prise « marteau » a bien d’autres inconvénients, ce que nous verrons par la suite.

la prise fermée

Ici le joueur est en prise fermée de coup droit.

prise fermée
Cette prise permet de corriger les trajectoires de balles et donc :

  • de faciliter les effets liftés (rentrants) ;
  • d’autoriser les coups plats ;
  • de frapper à hauteur d’épaule et/ou de tête ;

Les joueurs qui exécutent leurs coups, avec cette prise fermée, positionnent l’éminence hypothénar sur le méplat du côté droit du manche, suivi d’un relâchement positionnant le manche dans le creux de la main.

Biomécaniquement cette prise permet donc :

  • la préparation par la boucle (convexe) de liaison favorisant la bonne accélération de la raquette ;
  • le relâchement.

Cette prise a bien d’autres avantages que nous démontrerons par des illustrations animées.

 

Toutes les prises

Cliquez dans « prise de droitier » et « prises de gaucher »