Etude scientifique (descendre dans la page)

Le jeu lifté

de fond de court  et mi-court   avec frappe à hauteur de taille ou entre la taille et les genoux (frappe statistiquement la plus utilisée) en dessous du niveau du filet.


Jeu de fond de court

coup droit et revers

Le principe du revers à une main ou à deux mains est le même que pour le coup droit.
Tout d’abord, pour bien comprendre la technique, il est important de prendre connaissance de certaines recherches scientifiques réalisées en collaboration avec les meilleurs joueurs du circuit international et le concours de l’ITF
(Fédération Internationale de Tennis).


Orientation du tamis à l’impact

Orientation du tamis à l’impact balle/cordage

Des scientifiques spécialisés dans la            
grâce à des caméras ultra rapides (en milliers d’images secondes)
ont démontré :

– que le tamis, au moment de l’impact doit être perpendiculaire au sol, quel que soit le plan de frappe ;

                                                                                          Plan_frap_pris_fermee

– que la balle ne reste que de 3 à 7 millièmes de seconde dans le tamis, qu’en ce laps de temps vous ne pouvez rien changer (aucune correction de
trajectoire possible par la rotation du poignet) …/…

                                                                                                                     016.2 seul gaucher ok

Tamis perpendiculaire au sol avec les 3 plans de frappes

Bien retenir ces paramètres de bases pour une meilleure compréhension de la technique

orientation du tamis


0° et 1° d’ouverture du tamis

Orientation du tamis à l’impact balle/cordage

 

Des scientifiques spécialisés dans la biomécanique  
ont montré grâce à des caméras ultra rapides :

      – qu’une frappe « A » avec une force bien définie et un tamis
perpendiculaire au sol envoie la balle sur la ligne de fond de court ;
      – que cette même frappe « A » avec la même intensité (même force) mais avec une ouverture du tamis de 1 degré allonge sa trajectoire (son rebond) de 2 mètres ;
      – que si cette  même frappe « A » reçoit  une augmentation de vitesse de 1 %  sa longueur augmente de 45 cm.


Les prises de raquette

Ce que démontrent les scientifiques

Des scientifiques spécialisés dans la biomécanique ont montré grâce à des caméras ultra rapides :

– que tous les paramètres de la chaîne musculaire en mouvement  sont  indissociables, interdépendants.
Interdépendants les uns  des autres, ces segments des pieds à la raquette et de la raquette aux pieds :

             ♦ Les appuis au sol (les pieds, 1er maillon de la chaîne), les jambes, les cuisses,  les hanches, le tronc, les épaules, le bras, l’avant bras, le poignet
(dernier maillon, le plus important) et la raquette.

*Modifiez  un seul de ces éléments et votre coup sera différent.
*Oubliez un seul de ces éléments et votre cordage imprimera une trajectoire  sortante ou dans le filet.

Ces paramètres démontrent  l’importance de l’inclinaison du tamis au moment de l’impact influencé forcément par le choix de la prise.

De la prise « marteau » à la prise fermée de coup droit de  droitier

Ici le joueur est en position d’attention (d’attente) en prise « marteau ».
Durant son saut d’allègement/reprise d’appuis, il va sélectionner sa prise de coup droit

prise marteau

De la prise marteau à la prise fermée de coup droit de  droitier

Ici le  joueur démarre avec la prise « marteau ». Il change de prise pour passer en prise fermée de coup droit.
Comment ?

Simultanément, avec sa main libre (la gauche) il fait tourner le manche pendant que sa main droite positionne son éminence  hypothénar  sur le méplat côté droit  du manche.

plat coté droit

 

 

A noter que sur  un  rebond de balle inattendu (exemple très bas) les joueurs habitués à changer de prise finissent par ajuster  celle-ci inconsciemment, soit durant ou en fin de prise d’élan (préparation).

Il existe plusieurs méthodes pour repérer sa prise :
     – la base de l’index.
     – le « V » formé entre le pouce et l’index.
     – un adhésif sur le manche pour repère…
L’idéal serait de choisir la méthode qui conviendrait le mieux L’essentiel  est que votre manche ne tourne pas dans la main après avoir sélectionné la bonne prise.

L’avantage de l’utilisation de l’éminence hypothénar  est une méthode kinesthésique qui permet de bien ressentir le côté du manche (la facette)
dans sa main, rassurant ainsi la bonne prise.  

La prise « marteau »

Ici le  joueur est en prise « marteau »(neutre)

prise marteau 1

C’est une prise abandonnée par les bons joueurs et joueuses et  par les champions du circuit international.

Les joueurs qui  exécutent leurs coups avec cette prise positionnent l’éminence hypothénar sur le méplat supérieur du manche.

differentes facettes

leminence hypothenar

 

Biomécaniquement cette prise limite le relâchement du poignet et de l’avant bras entraînant une certaine raideur et un trajet de raquette plutôt horizontal.
Rendant difficile la préparation convexe, avec la boucle de liaison favorisant la bonne accélération de la raquette.
Cette prise a bien d’autres inconvénients, ce que nous  verrons par la suite.

la prise fermée

Ici le  joueur est en prise fermée de coup droit.

prise fermée
Cette prise permet de corriger les trajectoires de balles et donc :
     – de faciliter les effets liftés (rentrant) ;
     – d’autoriser les coups plats ;
     – de frapper  à hauteur d’épaule et/ou de tête ;
Les joueurs qui  exécutent leurs coups avec cette prise  positionnent l’éminence hypothénar sur le méplat du côté droit du manche (et dans le creux de la main après le relâchement durant l’exécution du coup.

Biomécaniquement cette prise permet donc :
     – le relâchement
     – la préparation par la boucle (convexe) de liaison favorisant la bonne accélération de la raquette.
Cette prise à bien d’autres avantages que nous démontrerons par des illustrations animées.

Toutes les prises


Prenez une raquette essayez vous-même

Prenons l’exemple d’un coup exécuté avec une  prise de raquette « marteau » (neutre).
prenez une raquette essayez vous meme

– sélectionnez la prise  « marteau » ;
– placez vos appuis en lignes (parallèles à la cible) ;
– revenez de face, comme pour frapper la balle au niveau de votre pied avant. Vous pouvez observer que :
– plus vous revenez de face (autrement dit plus vos appuis s’ouvrent) pour avancer votre plan de frappe ;
– plus votre tamis  s’ouvre en allant vers l’impact et donc ;
– plus il s’oriente vers le haut au moment de l’impact.

 

Un plan de frappe avancé ouvre le tamis à l’impact

Vous pouvez constater que vos appuis  ont donc modifié l’inclinaison du tamis par l’intermédiaire des différents segments de vos  chaînes musculaires.
Dans cette situation, avec une telle ouverture du tamis, il est certain qu’en cas de frappe votre balle montera avec peu de rotation.
Ceci explique que si vous souhaitez frapper de face (condition incontournable si vous manquez de temps pour effectuer votre prise d’élan) vous devrez avoir, au préalable sélectionné la prise fermée afin  d’obtenir, au point d’impact, un tamis perpendiculaire au sol ; au risque de voir votre balle monter.
Souvenez-vous de l’expérience des scientifiques (à la page 4) sur une balle rebondissant sur la ligne de fond de court :
 « 1° (degré) d’ouverture allonge le rebond de 2 mètres ».

D’où l’importance de faire en sorte qu’au moment de l’impact  le  tamis soit le plus naturellement possible orienté perpendiculaire au sol.
 Nous verrons comment dans : « La solution » p.12 à 15  


Amplitude de mouvement

Les scientifiques ont également démontré :

– que plus l’amplitude du mouvement (la quantité de mouvement) est importante, plus vos tendons et vos muscles
emmagasinent de l’énergie élastique, laquelle est restituée lors de la phase du balancement de la raquette à la rencontre de
la balle et donc plus d’accélération et  de puissance dans votre frappe (mouvement entre la prise d’élan et la frappe) ;

– qu’un plan de frappe avancé augmente également l’amplitude de mouvement  et donc  la vitesse de la raquette et   accroît
incontestablement  votre force de frappe.

 


Tamis fermé mais perpendiculaire au sol au point d’impact

Tamis fermé mais perpendiculaire à l’impact

 

049.3.2

Les scientifiques ont également démontré :

– que plus le tamis est fermé par rapport à son trajet, plus la vitesse de rotation (le spin) de la balle augmente ;

– que plus vous frappez fort (avec une prise fermée par rapport à son trajet, et perpendiculaire au sol) plus la vitesse de rotation
      (le spin)  de la balle augmente ;

    – que plus la vitesse de rotation de la balle augmente, plus sa trajectoire est rentrante.  

Nous venons d’énumérer les principaux paramètres qui font rentrer la balle dans le court. 

Il résulte de tous ces paramètres que pour obtenir un plan de frappe avancé et un tamis perpendiculaire au sol, nous devons sélectionner la prise correcte avant l’exécution du coup.

ingénierie

 

haut de page